Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/08/2017

Point de vue...

 

Entourloupé par les malfrats

Et succombant sous les contraintes

Je change de style, les gars!

J’abandonne les demi-teintes

Je tire à vue et dans le tas

Bordel à cul ! Charrette à bras!

 

Verlaine avait au moins l’absinthe

(Qu’en 14 on interdira)

Il en tirait de douces plaintes

Et des rimes de cent carats…

Sacré bordel de vierge enceinte !

On me vend du faux Mascara…

Est-ce le tocsin ou le glas ?

Une cloche invisible tinte

Et cette horrible rumeur-là

C’est l’an 2.000 qui se pointe

Du côté de Mururoa

Bordel à cul ! Charrette à bras !

 

La cote d’alerte est atteinte

Dans le Sahel et le Biafra.

Devant leurs vaches sacro-saintes

Les Hindous sautent les repas…

Sacré bordel de vierge enceinte !

Quelle idée de naître là bas…

 

Dans la patrie de Neruda

Les aurores se sont éteintes

Partout l’on se heurte aux soldats

Chaque minute est une crainte

Un gadget «made in U.S.A. »

Bordel à cul ! Charrette à bras !

 

Le pape, à Rome, les mains jointes

Prie, Ora, pro nobis, ora…

Puis, à la fin de sa complainte

Lance une bulle « ex cathedra »

Sacré bordel de vierge enceinte !

Au grand jamais n’avortera !

 

Dans un hôtel à cancrelats

Une fille horriblement peinte

Sur un lit bancal et sans draps

Attend qu'aboutisse l'étreinte

D'un mich’ton qui n'en finit pas

Bordel à cul ! Charrette à bras !

 

Nous, comme putes, l'on s'éreinte

Pour le gîte et le bout de gras

La liberté déjà restreinte

Au fil des jours met les adjas

Sacré bordel de vierge enceinte !

89 c'est vieux déjà …

Sacré bordel de vierge enceintes !

Réinventons le "Ça ira" !

 

Il y a déjà quelques décennies que Jean-Roger Caussimon a écrit cette chanson, et j'ai l'impression qu'elle est de plus en plus d'actualité,  de plus en plus insistante au fil des illusions perdues. Quelques mots à actualiser, et on est pile dans 2017 ...  La cote d'alerte est atteinte chaque jour, et les irresponsables qui gouvernent ont l'oeil qui frise sur la Bourse, pendant  que crèvent des milliers d'espèces animales, qui semblent inquiéter les médias plus que les exterminations programmées des Indiens de l'Amazonie. Mais hosanna alléluyah, le messie qui va sauver le foot-ball qatari-parigot est arrivé..  Comme est né le divin petit panda, mais pas dans son île où les bambous disparaissent, dans un zoo où les biberons seront bien stérilisés.  Et les chasseurs tenus au loin.  On n'est jamais à l'abri d'une bonne nouvelle.

 

Avec la musique, c'est encore mieux , https://www.youtube.com/watch?v=WTIRKXRDWAojean-roger caussimon

 

Et encore avant Herbert Pagani avait chanté cette lettre aux Présidents...  Et on voudrait que j'aie le moral?

 jean-roger caussimon

https://www.youtube.com/watch?v=19M-FAVZ4LI

 

 Norbert Gabriel

Commentaires

Je ne sais que dire, c'est désespérant ! https://youtu.be/E0sOX5CjGQ0

Écrit par : Danièle Sala | 05/08/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire